Au-delà des Voyances
Bonjour chers voyageurs et bienvenus en Ésotérie,
C'est avec grand plaisir que "Au-delà des Voyances" vous y accueille !

Prenez donc plaisir à explorer notre vaste monde mais pour ce qui est de ses "contrées secrètes", il vous faudra vous déclarer comme Ésotérien(ne) afin d'y avoir accès !

N.B : Votre date de naissance vous sera demandée lors de votre inscription mais n'apparaîtra nullement publiquement !

Très belle visite et belle découverte,

Et au plaisir de vous lire et d'échanger avec vous…

Ombeline et Gaiane.


Communauté de découverte et d'initiation aux univers divinatoires, ésotériques et spirituels ! Soyez-y les bienvenus et bons échanges ! Ombeline.
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 

La Chandeleur : Origines, superstitions et dictons...

MessageSujet: La Chandeleur : Origines, superstitions et dictons... Jeu 2 Fév - 10:00


Ombeline

avatar
Messages : 18781
Date d'inscription : 22/09/2013

Fondatrice Fondatrice
Profil et Contact

http://audeladesvoyances.forumgratuit.be

Elle tire son nom du latin : festa candelorum (fête des chandelles) évoquant les cierges que l'on portait en procession lors de sa célébration.
La Chandeleur se fête le 2 février, soit 40 jours après Noël. Elle est toujours très proche des croyances et traditions liées à la Lumière, la Purification, la Prospérité et la Fécondité.
Cette manifestation ouvre solennellement la saison agraire, car les jours allongent sérieusement, la végétation du blé en herbe prend de l'importance.


Chez les romains


À l'époque romaine, on la fêtait vers le 15 février, correspondant au début de la saison des amours chez les oiseaux, pour célébrer le dieu de la fécondité : Lupercus, au cours de « Lupercales » et célébrant le retour de la lumière.

Cette manifestation en l'honneur du dieu Pan (nom plus commun), donnait lieu à des défilés de débauchés munis de flambeaux arpentant les rues de Rome pendant la nuit. Ils offraient des sacrifices aux Dieux et mangeaient des galettes de céréales à la lueur des torches ; est-ce l'origine des crêpes mangées le jour de la Chandeleur ?


Chez les celtes


Il existait un rite : la fête d'Imbolc, le 1er février, calée sur la fin de l'hiver. C'était aussi la fête de la purification de l'eau, qui assurait fertilité et fécondité avec le retour de la vie animale et végétale. Les peuplades du Nord de l'Europe et les celtes célébraient en même temps le soleil, dont le retour commençait enfin à se préciser, à travers la roue solaire.


Chez les chrétiens


Le 2 février est officiellement aujourd'hui la "Purification de la Vierge". Ce qui laisse dans des abîmes de réflexion, puisque Marie est l'Immaculée Conception.

En fait cela correspond plutôt à la loi de Moïse, qui selon les rites hébraïques, oblige toute mère juive à présenter son enfant nouveau-né au temple 40 jours après sa naissance. Jésus, est donc présenté au Seigneur à cette occasion ! Cette cérémonie, sera l'occasion de la rencontre de Marie avec le vieillard Siméon qui lui fit la prophétie de la mort de son fils.

Comme l'avait déjà fait César, en rebaptisant les dieux grecs, l'Eglise engage dès la fin de l'Empire Romain une vaste opération pour remplacer systématiquement les rites païens par des fêtes chrétiennes. L'Histoire raconte que le pape Gélase Ier, pour réconforter des pèlerins harassés, leur fit cuire des galettes faites avec de la farine et des œufs, et eut l'idée d'instituer en 472 la fête de la Chandeleur (Fête de la présentation de Jésus au Temple), 40 jours après Noël, qui est aussi un rite d'origine hébraïque.

En Orient, c'était jour chômé. En Occident, les fidèles défilaient en procession avec des torches, puis des cierges allumés et bénis à la main en souvenir de la purification de la Vierge. Cette fête devînt officielle en 1372 en Avignon.


Superstitions


Le cierge de la Chandeleur devait être rapporté de l'église jusqu'à chez soi, en restant allumé. Mais les processions aux chandelles sont de plus en plus rares de nos jours.

On lui prête certains pouvoirs, si l'on en croit le dicton Franc-Comtois :

"Celui qui la rapporte chez lui allumée,
Pour sûr ne mourra pas dans l'année." 

Les cierges porteurs de nombreuses vertus, étaient précieusement conservés dans l'armoire familiale. Ils étaient sortis en cas de maladie grave, pour abréger les souffrances d'un mourant ou, en cas d'orage ils avaient - soit disant - le pouvoir d'éloigner la foudre et de l'empêcher de tomber sur les habitations. Ils étaient allumés chaque fois qu'il y avait la nécessité d'implorer le ciel ou Dieu, d'écarter les mauvais esprits et de protéger les foyers, les vignobles et les champs. L'on disait même que quelques gouttes de sa cire posées sur des œufs mis à couver en assureraient la bonne éclosion.


Et les crêpes dans tout cela ?


C'est la survivance d'un mythe remontant au temps les plus reculés et symboliserait la roue solaire.
En France, cette coutume s'est développée au Moyen Age ; elle était liée au Carnaval et à la période du Carême qui marquait une journée de festivités alimentaires pour rompre avec l'austérité du temps de Carême.
Cela expliquerait la coutume des crêpes (ou des beignets de forme ronde, dans le sud de la France) que l'on mange à cette période. Des siècles durant les paysans ont pensé que s'ils ne faisaient pas de crêpes le jour de la Chandeleur, leur blé risquait de s'abîmer. Les crêpes étaient préparées à base du froment de la moisson précédente, que l'on utilisait ainsi en quantité car les futures moissons n'étaient plus très loin !

"Si point ne veut de blé charbonneux
Mange des crêpes à la Chandeleur."

Aujourd'hui, tous ces symboles se retrouvent dans cet emblème de la Chandeleur qu'est la crêpe. Accompagnée souvent d'une bolée de cidre.


Et la pièce dans la main ?


En tenant une pièce d'or dans la main gauche, tandis que de la droite on faisait sauter la première crêpe, on était assuré, disait-on, d'avoir de l'argent toute l'année. Cette crêpe était ensuite enroulée autour de la pièce d'or et portée en procession par toute la famille jusqu'à la chambre où on la déposait jusqu'à l'année suivante sur le haut de l'armoire (en Île de France et en Vendée). Les débris de la crêpe de l'an passé étaient alors récupérés et la pièce qu'elle contenait donnée au premier pauvre qui passait.

Celui qui retourne sa crêpe avec adresse, qui ne la laisse pas tomber à terre ou qui ne la rattrape pas sous la forme navrante de quelque linge fripé, celui-là aura du bonheur jusqu'à la Chandeleur prochaine.


Et la météo ?


Une autre croyance que l'on retrouve dans plusieurs pays, veut qu'un ours sorte de sa tanière le jour de la Chandeleur. Si la température est douce et s'il voit le soleil, il retourne vite reprendre son hibernation, car il sait que le beau temps ne durera pas :

"Si fait beau et luit Chandeleur
Six semaines se cache l'ours."

"Si le deuxième de février
Le soleil apparaît entier
L'ours étonné de sa lumière
Se va mettre en sa tanière
Et l'homme ménager prend soin
De faire resserrer son foin
Car l'hiver tout ainsi que l'ours
Séjourne encore quarante jours."

"Soleil de la Chandeleur
Annonce hiver et malheur."


La Chandeleur en Bourgogne


La Chandeleur y était jadis une grande fête, et même un jour chômé dans le Mâconnais. Elle passait aussi pour le véritable début de l'année. En Bresse, le matin de la Chandeleur, les habitants se saluaient avec des souhaits de prospérité et de bonheur:


"Chandelouse ! Chandeleur, Bonjour ! Bonne oeuvre !"

Plusieurs coutumes marquaient cette fête en Bourgogne :

- Participation à la messe des femmes et des jeunes filles, pour les purifier comme Marie.
- Bénédiction d'un cierge, gardé ensuite précieusement, et allumé à toutes les grandes occasions.
- Confection de gâteaux spéciaux.
- Visites de sources accompagnées de pratiques assez variées.
- Croyances d'ordre agricoles, et début de l'embauche dans les fermes des ouvriers saisonniers.


Dictons bourguignons


"Rosée à la Chandeleur
Hiver à sa dernière heure.

À la Chandeleur,
L'hiver s'apaise ou reprend vigueur.

À la Chandeleur,
Le jour croît de deux heures."


dans les Amognes :



"À la Chandeleur
Tous les oiseaux se marient."

"Avoines de février, remplissent le grenier."

"Pluies de février, valent du jus de fumier."

"En février, l'groueiller doit feuiller."


dans le Gard :


"À la Chandeleur
l'hiver passe ou prend vigueur."

"Quand le soleil, à la Chandeleur, dit lanterne
Quarante jours après il hiverne."


dans le Nord :


"Quand Notre-Dame de la Chandeleur luit
L'hiver de quarante jours s'ensuit."


en Hautes-Pyrénées :



"Lorsqu'à la Chandeleur le temps persiste au beau
Berger serre ton foin, fais paître ton troupeau."


dans le Vivarais :



"Quand pour la Chandeleur le soleil est brillant,
Il fait plus froid après qu'avant.


au Pays Basque :



"À la Chandeleur verdure,
À Pâques neige forte et dure."


en Bretagne :



"À la chandeleur,
il fait jour à 6 heures
à chaque travailleur
sauf au tailleur
et au fainéant."


Autres



"Si l'hiver ne fait son devoir en mois de décembre et janvier, au plus tard il se fera voir au deuxième de Février."

"Quand la Chandeleur est claire, l'hiver est par derrière. Quand elle est trouble, l'hiver redouble."

"La Chandeleur claire laisse l'hiver durer. La Chandeleur noire, l'hiver a fait son devoir."

"Quand le soleil à la Chandeleur a fait lanterne, pendant quarante jours après, il hiverne."

"Si la loutre voit son ombre le jour de la Chandeleur, pendant quarante jours, elle rentre dans son trou."

"Beau et clair à la Chandeleur, l'hiver garde sa rigueur."

"Soleil le deux Février, l'hiver sera prolongé."

"Quand Notre-Dame de la Chandeleur luit, l'hiver quarante jours s'ensuit."

"A la Chandeleur, les jours croissent de plus d'une heure, et le froid pique avec douleur."

"A la Chandeleur venue, range le rouet et prends la charrue."

"Lorsqu'à la Chandeleur le temps persiste au beau, berger serre ton foin, fais paître ton troupeau."

"Étrennes d'honneur durent jusqu'à la Chandeleur."

"Chandeleur derrière, je me moque de l'hiver."

"La Chandeleur rompt le cou aux veilleurs, mais les bons enfants vont jusqu'au Carême-Prenant."

"Selon que nos vieillards on dit, si le soleil se montre et luit à la Chandeleur, croyez qu'encore un hiver vous aurez. Partant gardez bien votre foin, car il vous sera de besoin."

"S'il pleut sur Notre-Dame des chandelles, beaucoup de miel pour la demoiselle."

"Quand arrive la Chandeleur, le coudrier est en fleurs."

"Quand la Chandeleur est arrivée, la perdrix grise est mariée."

"À la Chandeleur, verdure, à Pâques, neige forte et dure."

"Lorsque la grive chante à la Chandeleur, autant de froid devant comme derrière."




Source: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

« Méditer, c’est dégager en soi de petites clairières de connaissance dans une immense jungle d’ignorance. »

Luc Élias Kawada.
MessageSujet: Re: La Chandeleur : Origines, superstitions et dictons... Jeu 2 Fév - 15:29


Valériane

avatar
Messages : 935
Date d'inscription : 25/09/2016

Lapin Blanc Loyal Lapin Blanc Loyal
Profil et Contact


Merci àombeline pour cet article bien complet...effectivement on ne connait pas toujours l'origine des fêtes et traditions....En effet la purification de la Vierge chez les catholiques et étonnante...mais cela doit bien avoir une signification...
Là je retiens le dicton du pays basque car je n'en suis pas loin :

A la chandeleur verdure
pâques neige forte et dure...



MessageSujet: Re: La Chandeleur : Origines, superstitions et dictons... Jeu 2 Fév - 15:40


Ombeline

avatar
Messages : 18781
Date d'inscription : 22/09/2013

Fondatrice Fondatrice
Profil et Contact

http://audeladesvoyances.forumgratuit.be

Grosbisous



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

« Méditer, c’est dégager en soi de petites clairières de connaissance dans une immense jungle d’ignorance. »

Luc Élias Kawada.
MessageSujet: Re: La Chandeleur : Origines, superstitions et dictons... Ven 3 Fév - 10:26


fleur

avatar
Messages : 2117
Date d'inscription : 20/12/2016

Lapin Blanc Loyal Lapin Blanc Loyal
Profil et Contact


On a toujours a apprendre réellement toute les signification merci a toi
MessageSujet: Re: La Chandeleur : Origines, superstitions et dictons... Ven 3 Fév - 11:51


Ombeline

avatar
Messages : 18781
Date d'inscription : 22/09/2013

Fondatrice Fondatrice
Profil et Contact

http://audeladesvoyances.forumgratuit.be

Oui hein je suis une grande fan de folklores, traditions, superstitions et j'adore apprendre des diverses cultures  Super



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

« Méditer, c’est dégager en soi de petites clairières de connaissance dans une immense jungle d’ignorance. »

Luc Élias Kawada.
MessageSujet: Re: La Chandeleur : Origines, superstitions et dictons... Ven 3 Fév - 14:56


fleur

avatar
Messages : 2117
Date d'inscription : 20/12/2016

Lapin Blanc Loyal Lapin Blanc Loyal
Profil et Contact


ses super :D
MessageSujet: Re: La Chandeleur : Origines, superstitions et dictons... Ven 3 Fév - 15:14


Olyrose

avatar
Messages : 1667
Date d'inscription : 18/03/2016

Énergésienne Énergésienne
Profil et Contact


j'adore merci
MessageSujet: Re: La Chandeleur : Origines, superstitions et dictons... Ven 3 Fév - 16:10


Ombeline

avatar
Messages : 18781
Date d'inscription : 22/09/2013

Fondatrice Fondatrice
Profil et Contact

http://audeladesvoyances.forumgratuit.be

Grosbisous



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

« Méditer, c’est dégager en soi de petites clairières de connaissance dans une immense jungle d’ignorance. »

Luc Élias Kawada.
 Salons aux activités similaires
-
» La Chandeleur !!Origines, superstitions et dictons !
» dictons de la chandeleur
» Les superstitions
» La Chandeleur est une fête religieuse chrétienne officiellement appelée la Présentation du Christ au Temple. On disait aussi autrefois Hypapante. Elle commémore la Présentation de l'enfant Jésus au Temple de Jérusalem et la purification (ou les relevaille
» Coluche Humoriste et acteur français dictons

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

 :: Le Labyrinthe des Mystères :: Présages, Prophéties, Superstitions

Sauter vers: