Au-delà des Voyances
Bonjour chers voyageurs et bienvenus en Ésotérie,
C'est avec grand plaisir que "Au-delà des Voyances" vous y accueille !

Prenez donc plaisir à explorer notre vaste monde mais pour ce qui est de ses "contrées secrètes", il vous faudra vous déclarer comme Ésotérien(ne) afin d'y avoir accès !

N.B : Votre date de naissance vous sera demandée lors de votre inscription mais n'apparaîtra nullement publiquement !

Très belle visite et belle découverte,

Et au plaisir de vous lire et d'échanger avec vous…

Ombeline et Gaiane.


Communauté de découverte et d'initiation aux univers divinatoires, ésotériques et spirituels ! Soyez-y les bienvenus et bons échanges ! Ombeline.
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 

La Bougie

MessageSujet: La Bougie Mer 29 Mar - 7:15


Ombeline

avatar
Messages : 18828
Date d'inscription : 22/09/2013

Fondatrice Fondatrice
Profil et Contact

http://audeladesvoyances.forumgratuit.be



La bougie est, avec la lampe à huile, la plus vieille méthode d'éclairage. La bougie existerait depuis environ 3000 ans av. J.C.. 
Les chandelles destinées à l’usage quotidien étaient faites de suif, de la graisse animale purifiée (mouton ou bœuf). La graisse était fondue dans un grand chaudron et l’on écumait d’abord les impuretés quand elles remontaient à la surface. On ajoutait ensuite de l’eau, pour emprisonner le reste, pris entre l’eau et la graisse. Les résidus ainsi produits étaient pressés pour en extraire le suif. On fabriquait la mèche en tordant ensemble plusieurs fils de coton. 
Les bougies de cire d’abeille affichaient de bien meilleures performances, mais plus chères elles n’étaient pas à la portée de tous : elles fumaient moins, donnaient plus de lumière, et surtout sans provoquer de mauvaise odeur. Dans ce cas là, la cire était fondue, filtrée pour en ôter les impuretés, puis on l’étendait au soleil en bandes minces afin de la blanchir et de lui faire perdre sa couleur jaune. Elle était alors fondue dans un chaudron et versée sur les mèches, suspendues à une sorte de cerceau de fer installé au-dessus.

Enfin, outre la lumière qu'elle procure, la bougie fut aussi utilisée pour mesurer le temps. Il suffisait de faire des graduations sur sa longueur.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

 
La bougie est aussi un puissant symbole. On y trouve le feu, symbole d'énergie de lumière et de purification, symbole du lien entre le monde réel et l'astral, puis la flamme qui monte, symbole d'élévation spirituelle, qui brille de la même façon dans l'astral que dans le monde physique Mais il y aussi le calme, la sérénité et l’amour qui se dégage de cette atmosphère. 
La flamme du cierge est purificatrice.
Symbole de lumière, le cierge éloigne les forces des ténèbres.
Les cierges ont une valeur magique : leur flamme est censée éloigner le diable tenté de prendre l'âme du mort.

« Dans la flamme d’une chandelle toutes les forces de la nature sont actives », disait Novalis. La cire, la mèche, le feu, l’air qui s’unissent dans la flamme brûlante, mobile et colorée sont eux-mêmes une synthèse de tous les éléments de la nature. Mais ces éléments sont individualisés dans cette flamme unique.
Symbole de la vie ascendante, la bougie est l’âme des anniversaires. Autant de bougies, autant d’années, autant d’étapes vers la perfection et le bonheur. S’il faut les éteindre d’un souffle, c’est moins pour rejeter ces petites flammes dans la nuit de l’oubli, les anéantir dans le passé avec leurs cicatrices de brûlures, que pour manifester la persistance d’un souffle de vie supérieur à tout ce qui fut déjà vécu..
De même, les bougies qui brûlent près du défunt – ces cierges allumés- symbolisent la lumière de l’âme dans sa force ascensionnelle, la pureté de la flamme spirituelle qui monte vers le ciel, la pérennité de la vie personnelle arrivée à son zénith.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Traditions:


De tous temps les bougie furent utilisées durant les cérémonies. Dès les premiers siècles, la veille de Noël, on dressait dans les maisons une grande bougie allumée, symbolisant la naissance du Christ (symbole de lumière). Cette coutume, empruntée à la veillée pascale, s’est conservée intégralement en Irlande. De même que la couronne de l’avent : La couronne est un cercle qui rappelle que le temps des fêtes nous revient à chaque année, et le cercle est un très ancien symbole pour la vie éternelle. Sur la couronne il y a quatre bougies et chaque dimanche on en allume une de plus. 
Chez les Slaves, la bougie est plantée sur une miche de pain. 
Dans certains pays, on commémore la nouvelle année avec l’allumage de la Couronne de Lumière, Cercle de 13 bougies symbolisant le nombre de lunaisons dans l’année solaire. 
Chez le peuple Kmer aucune invocation ne peut être prononcée sans que soit allumée au moins une bougie et trois baguettes d’encens. Le plus important est le Tien Kol, ou « cierge de la lignée », qui représente la vie humaine aussi facilement éteinte que la flamme de la bougie mais qui peut se transmettre comme une flamme d’une bougie à l’autre. 
Dans le calendrier hébraïque, la fête de « Hanouccah », fête des lumières est le symbole du miracle de la fiole d’huile sacrée servant de lumière au Temple, qui brilla huit jours au lieu d’un seul. La coutume par excellence de cette fête est d’allumer la Hanoucciah (chandelier de 8 branches + 1 le shamash qui sert à allumer les autres) pendant les huit jours de fête. 
Durant le nouvel an chinois, fêté à la mi-janvier, des nombreuse lanternes sont allumés. Lao-Tseu a dit : « Mieux vaut allumer une bougie que maudire les ténèbres. » 
L’Étoile flamboyante, chez les francs-maçons est parfois représentée par cinq cierges en forme de pentagramme.


Le soir de Samhain, les Celtes avaient éteint le feu dans l’âtre de leurs foyers, ensuite, chaque chef en allumait un nouveau dans son âtre, feu qui devait brûler jusqu’à l’automne suivant. Ici il n’est pas question de bougie, mais de la symbolique du feu y est identique et les bougies d’Halloween remplacèrent les feux rituels. 
Les huit bougies de la Déesse portées à Imbolc, symbole du cycle complet, des huit fêtes celtiques, le tour de l’année, et donc de la vie, le chiffre de la Déesse.

Une ancienne divination, appelée lychnomancie ou lampadomancie, interprétait la forme, la couleur et les divers mouvements de la lumière.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Mythes et superstitions:


En ne laissant pas une bougie se consumer totalement, on évitera de faire périr un marin en mer ou d'attirer le malheur sur un membre de la maison.
Laisser une bougie se consumer dans une pièce vide porte malheur, et en allumer une à la flambée du feu de cheminée ou de la cuisinière rend pauvre et fera mourir à l'hospice.
La bougie qui s'éteint toute seule est signe de mauvais augure :
On prétend que peu avant la Révolution, alors que Marie-Antoinette veillait à la lueur de quatre bougies, trois d'entre elles s'éteignirent. La reine s'exclama : "Voilà quelque chose de bien singulier ! J'ai peut-être tort d'être superstitieuse, mais si la quatrième bougie a le sort des autres, je me croirai menacée d'un grand malheur."
Aussitôt la quatrième bougie s'éteignit.
Une tradition courante dans les pays anglo-saxons consiste à poser des bougies sur la fenêtre à Noël. À l'origine, elles étaient censées guider la Sainte Famille en route pour Bethléem. Elles procurent une année de joie et de prospérité.
On ne renvoie jamais un étranger attiré par ces lumières.
En Chine, les bougies rouges, allumées dans les rues pendant les processions destinées à apaiser les esprits des morts, protègent aussi des démons.
Selon la tradition Perse, on guérit un malade en allumant au-dessus de lui une chandelle faite de musc et de safran, puis en la mettant derrière son dos en ordonnant au mal de s'en aller.
En Auvergne, il ne faut pas faire confiance à une personne qui ne fait pas jaillir au premier contact la flamme quand elle utilise la bougie d'un autre pour allumer la sienne.
Selon une croyance du Morbihan, avoir du mal à allumer les cierges des mariés annonce un malheur pour ceux-ci.
En Sicile, il est de mauvais augure qu’un de ces cierges tombe pendant la cérémonie.
Les Russes conservaient chez eux les cierges ayant servi à la célébration d'un mariage. Ils en allumaient un au premier coup de tonnerre pour éloigner la foudre.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Lors de la Fête des Morts, les Parentalia qui se déroulaient en Février, les Romains qui faisaient alors des sacrifices à Pluton et aux dieux infernaux, tenaient allumés toute la nuit torches et cierges. Cette fête est à l'origine de celle de la Chandeleur.
Dans toute l'Europe, les cierges bénits en cette occasion passent pour avoir de grands pouvoirs.
Au retour de l'église, celui qui conservait son cierge allumé jusque chez lui était assuré de ne pas mourir dans l'année. S'il s'éteignait, on redoutait le pire.
Les cierges de la Chandeleur étaient conservés précieusement à la maison.
On les suspendait derrière les portes, on traçait des croix avec la cire, pour protéger les habitants de la maison et éloigner les mauvais esprits.
Ils étaient rallumés en cas de grêle, d'orage, de maladie, de blessures, d'accouchement difficile.
Les apiculteurs décrivaient un cercle autour des ruches avec ce cierge afin d'assurer la prospérité des abeilles.
Le cierge bénit à la Chandeleur servait aussi aux désenvoûteurs.
En Bretagne, on s'en servait pour retrouver les noyés.

La même puissance est attribué aux cierges bénits à Pâques.
Les pêcheurs belges jetaient un bout de ce cierge dans les filets pour s'assurer de bonnes prises.
Les "cierges errants" tenus par des esprits de l'autre monde apparaissent sur les routes désertes.

La bougie a toujours été utilisée dans un cadre de protection énergétique. Donc, n'hésitons pas à allumer une, deux ou trois bougies pour ré-harmoniser un lieu et augmenter son taux vibratoire.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Très utilisée en magie, la bougie permet "d'ouvrir une porte" entre les différents mondes. 
La disposition des bougies sur un autel servira aussi à canaliser l'énergie produite par le symbole ainsi dessiné. 
Il faut les allumer avant le début du rituel et les éteindre à la fin mais jamais les souffler.


Les bougies intentionnelles:


Ici, la couleur des bougies utilisée autour du cercle magique dépendra du type de rituel. 
La couleur de la chandelle va orienter et canaliser l’Energie selon le type de demande (amour, travail, argent, désenvoûtement …).
En cas de doute concernant la couleur, prendre une bougie de couleur blanche.

Bougie blanche, bleue, verte et jaune pour les rituels de magie blanche ou vertes
Bougie rouge, rose et dorée pour les rituels de magie rouge 
Bougie noire pour les rituels de magie noire.
 
 
Sources:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Vu sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

« Méditer, c’est dégager en soi de petites clairières de connaissance dans une immense jungle d’ignorance. »

Luc Élias Kawada.
MessageSujet: Re: La Bougie Mer 29 Mar - 7:21


Invité


Invité
Profil et Contact


C'est très intéressant tout ça, clairement c'est un bel objet... :)
MessageSujet: Re: La Bougie Mer 29 Mar - 7:23


fleur

avatar
Messages : 2149
Date d'inscription : 20/12/2016

Lapin Blanc Loyal Lapin Blanc Loyal
Profil et Contact


Moi perso j'adore !! 
Super intéressant de savoir tout sa merci
MessageSujet: Re: La Bougie Mer 29 Mar - 7:36


Ombeline

avatar
Messages : 18828
Date d'inscription : 22/09/2013

Fondatrice Fondatrice
Profil et Contact

http://audeladesvoyances.forumgratuit.be

Grosbisous Grosbisous



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

« Méditer, c’est dégager en soi de petites clairières de connaissance dans une immense jungle d’ignorance. »

Luc Élias Kawada.
MessageSujet: Re: La Bougie Mer 29 Mar - 14:35


gaiane

avatar
Messages : 4266
Date d'inscription : 10/04/2015

Modonirienne Modonirienne
Profil et Contact

http://la-porte-est-en-dedans.over-blog.com/

Très intéressant Merci [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et ce symbole de la bougie m'a fait penser à un dessin que j'ai fait il y a quelques temps de manière inspirée, je me permets de l'ajouter ici. Beaucoup y ont vu une bougie (entre autre car il n'y a pas de ça). Perso je ne m'aperçois pas de ce que je dessine car ça vient à moi et ce n'est qu'après que je me rends compte mais à chaque fois ça a sa raison d'être car des événements s'enchainent après les dessins et ça prend tout son sens. Et ceux qui y ont vu la bougie avaient bien vu... Bref j'ai pensé de suite à ce dessin.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
MessageSujet: Re: La Bougie Mer 29 Mar - 15:11


Invité


Invité
Profil et Contact


C'est intéressant, il y aurait presque trois symboles en un : la bougie, les corps énergétiques et l'âme au milieu.
MessageSujet: Re: La Bougie Mer 29 Mar - 20:52


gaiane

avatar
Messages : 4266
Date d'inscription : 10/04/2015

Modonirienne Modonirienne
Profil et Contact

http://la-porte-est-en-dedans.over-blog.com/

Ce qui est intéressant pour moi c'est justement que chacun voit sous un angle différent et du coup chacun y voit des symboles différents que d'autres ne voient pas. Y'en a qui ont vu une épée aussi, une personne + la silhouette d'une autre sur le côté, le M pour la partie basse du corps.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
MessageSujet: Re: La Bougie Jeu 30 Mar - 6:26


Invité


Invité
Profil et Contact


Oui en effet ! :)
 Salons aux activités similaires
-
» bougie du 12 décembre
» Bougie de nevaine pour nos anges et nous
» Comment éteindre une bougie sans souffler dessus :
» Une bougie en plus pour Denis
» Est-il posible d'allumer une bougie simplement par la force de l'esprit ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

 :: Le Labyrinthe des Mystères :: Les Symboles

Sauter vers: