Au-delà des Voyances
Bonjour chers voyageurs et bienvenus en Ésotérie,
C'est avec grand plaisir que "Au-delà des Voyances" vous y accueille !

Prenez donc plaisir à explorer notre vaste monde mais pour ce qui est de ses "contrées secrètes", il vous faudra vous déclarer comme Ésotérien(ne) afin d'y avoir accès !

N.B : Votre date de naissance vous sera demandée lors de votre inscription mais n'apparaîtra nullement publiquement !

Très belle visite et belle découverte,

Et au plaisir de vous lire et d'échanger avec vous…

Ombeline et Gaiane.


Communauté de découverte et d'initiation aux univers divinatoires, ésotériques et spirituels ! Soyez-y les bienvenus et bons échanges ! Ombeline.
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 LA GRIFFONIA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
gaiane
Modonirienne
Modonirienne
avatar
Messages : 3412
Date d'inscription : 10/04/2015
http://la-porte-est-en-dedans.over-blog.com/

MessageSujet: LA GRIFFONIA   Ven 30 Juin - 7:15
Voilà une plante que j'ai découvert récemment, prescrite par mon homéopathe parce que j'ai un dérèglement hormonal important comme certains le savent ici qui entraîne polype utérus, céphalées, douleurs hypophysaire + prise de poids conséquente et bien sûr grosse grosse fatigue car je cumule avec d'autres problèmes de santé bref cela à peine 1 mois que j'en prends mais je suis plutôt satisfaite et elle soigne bien d'autres maux... 

Originaire d'Afrique de l'Ouest et utilisée depuis toujours par les populations locales en médecine traditionnelle, cette plante médicinale est appréciée pour ses vertus anxiolytiques, régulatrices de l'humeur et du sommeil ainsi que pour aider dans le cadre d’un régime amincissant. Sa richesse en 5-HTP, un acide aminé intervenant in vivo dans la sécrétion de la sérotonine, fait de celle-ci, en phytothérapie, une bonne alternative aux antidépresseurs et autres neuroleptiques de synthèse.

Nom scientifique : Griffonia simplicifolia
Nom commun : griffonia
Nom anglais : griffonia
Classification botanique : famille des césalpiniacées (Caesalpiniaceae)
Formes et préparations : décoctions, extraits, comprimés, gélules, teintures, crèmes, pommades

Utilisation interne


  • Troubles du comportement : dépression, anxiété, angoisse, agressivité, perte d'estime de soi.
  • Troubles du sommeil : insomnie, sommeil agité, difficulté d'endormissement.
  • Troubles de l'appétit : boulimie, obésité. Troubles de la coordination : ataxie cérébrale.
  • Syndromes douloureux : céphalées, fribomyalgie, règles douloureuses.
  • État général : prévention du vieillissement, tonicité (action antioxydante).


Utilisation externe

Dermatoses, plaies de la peau, inflammation cutanée, brûlures (usage en médecine traditionnelle africaine).

Indications thérapeutiques usuelles

Dépression, angoisse, insomnie, boulimie, céphalées, troubles du comportement, détente musculaire

Autres indications thérapeutiques démontrées

Toutes pathologies et/ou symptômes pour lesquels une régulation ou une meilleure concentration d'une sérotonine sanguine carencée sont nécessaires. Prévention des troubles de l'humeur. Traitement substitutif dans des cas d'addictions à certains antidépresseurs IRS. Traitement de l'anémie falciforme (présence d'un principe actif, le lithospermoside). Lutte contre l'oxydation cellulaire et le vieillissement. Constipation, paresse intestinale, impuissance masculine (en médecine traditionnelle africaine).

Histoire de l'utilisation du griffonia en phytothérapie

Les populations de l'Afrique de l'Ouest, en particulier au Ghana et en Côte d'Ivoire, connaissent bien cette plante riche en vertus curatives et, depuis toujours, leurs médecins traditionnels ont su l'utiliser pour traiter une kyrielle de pathologies, mais aussi en qualité de fortifiant. Il faudra attendre les années 1980 pour que les scientifiques s'intéressent au griffonia. Ce fut la constatation de son efficacité pour traiter les troubles de l'humeur qui permit à la recherche de s'orienter vers la mise en avant de son principe actif, un acide animé dénommé 5-HTP, en forte concentration et qui est un précurseur naturel de sérotonine, un neurotransmetteur essentiel sécrété par le cerveau et intervenant, entre autres, dans la régulation de l'humeur. Dès lors, le griffonia put prendre ses marques en phytothérapie occidentale en tant que plante médicinale meilleur substitut aux neuroleptiques de synthèse.

Description botanique du griffonia

Le griffonia est une plante légumineuse et grimpante, présente dans la savane, les broussailles et la forêt de l'Afrique de l'Ouest. Elle prend vite, au cours de sa croissance, la physionomie d'un arbre ou arbuste dont la taille peut atteindre 3 m. Sa floraison donne des fleurs vertes qui portent des cosses noires. Ses feuilles sont alternes et glabres.

Parties utilisées

Tous les éléments et parties (racine, tige, écorce, feuilles, fleurs et graines) sont utilisables en phytothérapie traditionnelle et locale, mais la meilleure concentration en 5-HTP se trouve dans les graines qui sont récoltées et exportées après séchage.

Principes actifs

Cette plante contient du 5-hydroxy-tryptophane (5-HTP principe actif précurseur de la sérotonine). Les autres composants sont des vitamines, des antioxydants et sels minéraux :
alcaloïdes (hyrtioerectine B, 3-carboxy-6-hydroxy-β-carboline, hyrtiosulawesine, 5-hydroxyindole-3-carbaldehyde, 5-hydroxy-3-(2-hydroxyethyl) indole, trigonelline, 5-hydroxytryptamine, griffonine [1] Lectines (rhodamine).

Utilisation et posologie du griffonia

Dosage

Le griffonia pour usage interne est généralement commercialisé en officine ou chez les distributeurs spécialisés en compléments alimentaires sous forme de gélules ou comprimés d'un dosage entre 50 et 100 mg de principe actif (5-HTP). Il est conseillé de prendre de 1 à 4 doses, selon la concentration du produit pour les pathologies habituellement visées, de préférence le soir afin d'éviter la somnolence diurne. Pour ces préparations industrielles, une notice indique les conditions d'usage, les dosages et il convient de les respecter. Les cures de griffonia peuvent être d'une durée d'un à trois mois. En de cas de prise permanente, il convient d'en parler à son médecin traitant.
La disponibilité de cette plante en herboristerie en Europe est très rare et il est donc difficile de préparer soi-même des solutions à usage externe. En revanche, il est commercialisé en cosmétologie ou en dermatologie des produits (crèmes, lotions, pommades, teintures, etc.) contenant des extraits de griffonia. Il conviendra de respecter les conditions d'usage et de dosage indiquées sur les notices.

Précautions d'emploi du griffonia

Pas de précautions particulières aux doses thérapeutiques indiquées. Il faut cependant privilégier les prises en soirée afin d'éviter les risques de somnolence diurne et de perte de vigilance (activités professionnelles, conduite d'un véhicule, etc.). En cas de contraception hormonale, les femmes devront avertir leur médecin d'une prise de griffonia et en surveiller les effets.

Contre-indications

Les extraits de griffonia en usage interne ne pourront être administrés en automédication aux épileptiques, aux femmes enceintes ou qui allaitent ainsi qu'aux enfants.

Effets indésirables

Pas d'effets indésirables aux doses thérapeutiques. De légers troubles intestinaux peuvent être possibles. Dans ces cas, réduire les doses d'absorption.

Interactions avec des plantes médicinales ou des compléments

Il faut éviter de prendre des extraits de griffonia en même temps qu'une prise de millepertuis, de gentiane ou de kawa-kawa.

Interactions avec des médicaments

Il faut éviter la prise en parallèle d'anxiolytiques de synthèse IRS.

Des bienfaits reconnus

Une cure de griffonia peut être une option alternative aux anxiolytiques de synthèse et permet d'éviter leurs effets secondaires (sécheresse buccale, indolence, perte de libido), en limitant les risques de prises addictives. Pour les patients souffrant de boulimie, une prise régulière de griffonia permettra de limiter naturellement leur appétit en donnant une sensation de satiété. Ainsi, il a été démontré en clinique que les patients limitent naturellement leur prise alimentaire de 10% en moyenne après une semaine de traitement. Le griffonia se prend habituellement en automédication mais, compte tenu des pathologies sur lesquelles cette plante intervient, il est prudent de consulter un praticien en cas de persistance des symptômes.

Avertissement

La prise de griffonia, du fait de son principe actif, influe sur les processus biologiques de sécrétion de sérotonine. Un surdosage peut dérégler ces mécanismes physiologiques complexes, avec des conséquences néfastes pour la santé, et annihile les effets bénéfiques recherchés. Ne jamais dépasser les doses prescrites est donc une règle incontournable.

La recherche sur le griffonia

Des équipes de chercheurs, souvent liées à l'industrie pharmaceutique, continuent de travailler sur les potentiels des principes actifs du griffonia afin d'élaborer de nouveaux médicaments anxiolytiques.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
MattC
Chenille Tranquille
Chenille Tranquille
avatar
Messages : 140
Date d'inscription : 15/05/2017

MessageSujet: Re: LA GRIFFONIA   Sam 1 Juil - 13:16
Merci !
Revenir en haut Aller en bas
gaiane
Modonirienne
Modonirienne
avatar
Messages : 3412
Date d'inscription : 10/04/2015
http://la-porte-est-en-dedans.over-blog.com/

MessageSujet: Re: LA GRIFFONIA   Sam 1 Juil - 17:41
Clindoeil


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: LA GRIFFONIA   
Revenir en haut Aller en bas
 
LA GRIFFONIA
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Griffonia simplicifolia
» Le griffonia: une plante antidépresseur
» etudier la pharmacie en russie
» Les plantes qui agissent sur l'humeur
» l'agoraphobie / phobie sociale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au-delà des Voyances :: Bien-être du Corps et de l'Esprit :: Médecines Douces et Bienfaits Naturels :: Médecines Douces-
Sauter vers: