Au-delà des Voyances
Bonjour chers voyageurs et bienvenus en Ésotérie,
C'est avec grand plaisir que "Au-delà des Voyances" vous y accueille !

Prenez donc plaisir à explorer notre vaste monde mais pour ce qui est de ses "contrées secrètes", il vous faudra vous déclarer comme Ésotérien(ne) afin d'y avoir accès !

N.B : Votre date de naissance vous sera demandée lors de votre inscription mais n'apparaîtra nullement publiquement !

Très belle visite et belle découverte,

Et au plaisir de vous lire et d'échanger avec vous…

Ombeline et Gaiane.


Communauté de découverte et d'initiation aux univers divinatoires, ésotériques et spirituels ! Soyez-y les bienvenus et bons échanges ! Ombeline.
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 

Le Nœud Gordien

MessageSujet: Le Nœud Gordien Jeu 20 Juil - 9:42


Ombeline

avatar
Messages : 18828
Date d'inscription : 22/09/2013

Fondatrice Fondatrice
Profil et Contact

http://audeladesvoyances.forumgratuit.be



"Trancher le nœud gordien" signifie résoudre de manière brutale un problème apparemment impossible à résoudre.
Cette expression nous vient d‘une péripétie d'Alexandre le Grand.
L’histoire commence en 334 av. J.-C., dans une ville de Phrygie en Asie Mineure.

Il y a très longtemps, dans les temps anciens, cette cité était en proie à des guerres civiles sans fin. Dans la capitale, le roi venait de trépasser sans héritier. 
Un oracle prédit alors que la première personne qui entrerait dans la ville sur un char devrait être nommé roi car il rétablirait la paix.

Or à cette époque un petit paysan, Gordios, vint s'y installer avec sa famille... et arriva dans son char à bœufs. 
Les habitants l‘accueillirent à bras ouverts, et c’est ainsi qu’il monta sur le trône.
Il fut le père d‘un grand et fameux roi: Midas !
Le char était le symbole de la royauté et la divinité chez les Perses, les Étrusques, les Germains et, aussi, les Illyriens.
La charrette de Gordias devint l'emblème du pouvoir et d'une armée toujours prête au combat. La ville fut rebaptisée Gordion et le fameux char fut exposé au palais des rois de Phrygie.

Mais auparavant, Gordios attacha ensemble le timon et le joug de son char par un nœud en bois de cornouiller totalement improbable, un nœud si bizarre et tellement inextricable que jamais personne n’aurait pu le dénouer.
Puis un autre oracle prédit que le premier qui arriverait à défaire ce « nœud gordien » régnerait sur toute l'Asie.


Alexandre le Grand et le Nœud gordien


Quand Alexandre arriva à Gordion, En 333 av. JC, il essaya de défaire le nœud pensant réaliser la prophétie. Il essaya encore et encore, sans résultat, il ne trouvait pas d’extrémité.
Finalement, énervé, il trancha le nœud d’un coup d’épée. Il décida qu’ainsi il avait accompli l’oracle, et malgré le moyen employé il semble que la suite lui ait donné raison.


Alexandre et le nœud gordien par Jean Simon Bérthélémy


C'est de cette légende qu'est née la métaphore du « nœud gordien », une difficulté difficile à résoudre, un obstacle qu’on ne peut vaincre. Se tirer d'embarras par un moyen expéditif et vigoureux, c'est trancher le nœud gordien.


Le Nœud gordien et la notion d’unité


Selon les enseignements ancestraux, au commencement il y avait un vide immense. Ce vide est le créateur, sans corps, ni forme ni définition. La Création nécessite que l’espace et la direction soient définis. Le Tore de révolution apporte ce type de définition en utilisant l’intérieur, l’extérieur et l’infini. On peut l’employer comme un modèle philosophique de la création elle-même. 
Il symbolise l’idée d’unité qui lie chaque chose en une seule. 
La Trinité, le trois en un.




En cela on peut le rapprocher de la Monade Celtique:
D'origine probablement irlandaise de par la forme de ses entrelacs, elle évoque la tri-partie divine: Lug sous ses deux aspects qui sont "Ogme" (côté sombre) et "Dagda" (côté lumineux). Elle est le symbole de l'alliance.
 

Sources:

Wikipédia

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

« Méditer, c’est dégager en soi de petites clairières de connaissance dans une immense jungle d’ignorance. »

Luc Élias Kawada.
 Salons aux activités similaires
-
» Nœud gordien
» l'épée flamboyante de Manjusri
» 1978 - Assemblée Générale des Nations Unies
» un nematomorphe. Gordien ou autre ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

 :: Le Labyrinthe des Mystères :: Les Symboles

Sauter vers: