Au-delà des Voyances
Bonjour chers voyageurs et bienvenus en Ésotérie,
C'est avec grand plaisir que "Au-delà des Voyances" vous y accueille !

Prenez donc plaisir à explorer notre vaste monde mais pour ce qui est de ses "contrées secrètes", il vous faudra vous déclarer comme Ésotérien(ne) afin d'y avoir accès !

N.B : Votre date de naissance vous sera demandée lors de votre inscription mais n'apparaîtra nullement publiquement !

Très belle visite et belle découverte,

Et au plaisir de vous lire et d'échanger avec vous…

Ombeline et Gaiane.


Communauté de découverte et d'initiation aux univers divinatoires, ésotériques et spirituels ! Soyez-y les bienvenus et bons échanges ! Ombeline.
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 

Le Génie celtique et le monde invisible - Léon Denis

MessageSujet: Le Génie celtique et le monde invisible - Léon Denis Ven 17 Nov - 23:20


gaiane

avatar
Messages : 4718
Date d'inscription : 10/04/2015

Modonirienne Modonirienne
Profil et Contact

http://la-porte-est-en-dedans.over-blog.com/

Il a été écrit en 1927 par Léon Denis. L'auteur a 80 ans et il veut apporter des informations complémentaires à son livre Après la mort. Il désire montrer que le spiritisme kardéciste n'est autre chose qu'une adaptation des croyances de nos pères à notre mentalité moderne, car il coïncide exactement avec le druidisme « et constitue un retour à nos véritables traditions ethniques amplifiées des progrès de la Science et confirmées par les voix de l'espace ».

Leon Denis Léon Denis évoquait déjà la Gaule dans « Après la mort », écrit en 1922. Le Génie celtique a été écrit avec la collaboration des plusieurs Esprits, dont celui d’Allan Kardec et de Jeanne D’arc. Dans une première partie, nous découvrons l’origine des Celtes. Certaines régions de France sont encore marquées d’une forte emprunte celtique comme la Bretagne, l’Auvergne, mais aussi la Lorraine, terre natale de jeanne d’Arc. Léon Denis aborde dans une deuxième partie le druidisme. Nos ancêtres celtes croyaient en l’existence d’un monde invisible et en ses manifestations. Les « penseurs » de l’époque étaient les druides. Ils transmettaient leur savoir à l’oral, aux initiés. Cet enseignement a traversé le temps sous forme de vers, à travers les chants et poèmes des bardes. Au XVIIIème siècle, il fut enfin révélé à l’écrit dans Les Triades druidiques. Léon Denis rapproche certaines croyances celtiques du spiritisme. Les Celtes croyaient en un Dieu unique, en l’immortalité de l’âme et en la réincarnation. « Selon les Triades, il y a trois phases ou cercles de vie : dans Annoufn, ou cercle de la nécessité, l’être commence sous la forme la plus rudimentaire. Dans Abred il se développe de vies en vies au sein des humanités et acquiert la conscience et le libre arbitre. Enfin dans Gwynfyd il jouit de la plénitude de l’existence et de tout son attribut, affranchi des formes matérielles et de la mort, il s’élève vers la perfection la plus haute et atteint le cercle de félicité. » (p 76)

La pensée celtique peut être considérée comme complémentaire au christianisme. Le passage suivant l’explique : « La doctrine celtique s’adresse surtout aux âmes vaillantes qui font effort pour gravir les hauts sommets, à toutes celles qui voient dans la vie une lutte constante contre les bas instincts, considèrent l’épreuve comme une purification et évoluent vers la lumière, vers la suprême beauté. Le christianisme, lui, c’est l’esprit bienveillant qui se penche sur la souffrance humaine, c’est la Providence qui console, soutient, relève, la main tutélaire qui guide la brebis égarée et la ramène au bercail. Ces deux doctrines se complètent l’une par l’autre et s’harmonisent pour former un mobile de perfection. Car, tout ce qui vient de Dieu est parfait, et c’est pourquoi les trois grandes révélations : orientale, chrétienne et celtique, sont identiques dans leur source mais elles se diffusent, se différencient et parfois se dénaturent par l’œuvre des hommes» (p77)

Concernant la réincarnation Léon Denis cite plusieurs cas intéressants. On apprend ainsi que Jésus a été autrefois Krishna, et que César et Napoléon Bonaparte ont été animés par le même esprit. Vercingétorix, noble ennemi de César, a combattu aux côtés de Napoléon dans la peau du général Desaix. Dans une troisième partie, Léon Denis revient sur l’expérimentation spirite et délivre de magnifiques messages d’esprits qui ont collaboré à l’écriture de l’ouvrage.
MessageSujet: Re: Le Génie celtique et le monde invisible - Léon Denis Sam 18 Nov - 8:58


Ombeline

avatar
Messages : 19537
Date d'inscription : 22/09/2013

Fondatrice Fondatrice
Profil et Contact

http://audeladesvoyances.forumgratuit.be

Merci ma belle j'adoreeeeeee lire et découvrir tout ce qui touche à cette culture et hop dans mes favoris  Super



Image hébergée gratuitement chez

« Méditer, c’est dégager en soi de petites clairières de connaissance dans une immense jungle d’ignorance. »

Luc Élias Kawada.
MessageSujet: Re: Le Génie celtique et le monde invisible - Léon Denis Sam 18 Nov - 17:12


gaiane

avatar
Messages : 4718
Date d'inscription : 10/04/2015

Modonirienne Modonirienne
Profil et Contact

http://la-porte-est-en-dedans.over-blog.com/

Clindoeil
MessageSujet: Re: Le Génie celtique et le monde invisible - Léon Denis


Contenu sponsorisé


Profil et Contact


 Salons aux activités similaires
-
» Le monde invisible et vide - le mal du Christianisme
» ENQUETE SUR LE MONDE INVISIBLE
» Le monde invisible
» Doc Enquête sur le monde invisible Basée sur des confessions troublantes
» Le jugement de celui qui prétend connaître l'invisible

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

 :: Espace Détente et Échanges :: Le Coin des Bonnes Affaires et Bonnes Références :: Médiathèque :: Bibliothèque :: Livres Audio

Sauter vers: