Au-delà des Voyances
Bonjour chers voyageurs et bienvenus en Ésotérie,
C'est avec grand plaisir que "Au-delà des Voyances" vous y accueille !

Prenez donc plaisir à explorer notre vaste monde mais pour ce qui est de ses "contrées secrètes", il vous faudra vous déclarer comme Ésotérien(ne) afin d'y avoir accès !

N.B : Votre date de naissance vous sera demandée lors de votre inscription mais n'apparaîtra nullement publiquement !

Très belle visite et belle découverte,

Et au plaisir de vous lire et d'échanger avec vous…

Ombeline et Gaiane.


Communauté de découverte et d'initiation aux univers divinatoires, ésotériques et spirituels ! Soyez-y les bienvenus et bons échanges ! Ombeline.
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La villa hantée d'Athénodore

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Ombeline
Fondatrice
Fondatrice
avatar
Messages : 17168
Date d'inscription : 22/09/2013
http://audeladesvoyances.forumgratuit.be

MessageSujet: La villa hantée d'Athénodore   Sam 13 Juin - 6:08



L'une des plus vieilles histoires de fantômes recensées est due à la plume de Pline le Jeune, qui vécut à Rome au 1er siècle avant Jésus-Christ. Comme son oncle, le naturaliste Pline l'Ancien, il fut un rapporteur méticuleux et fidèle de ce qu'il avait vu et entendu. A travers ses lettres, les historiens ont pu en apprendre beaucoup sur la vie à Rome au temps de la splendeur de l'Empire.

Rien dans ses écrits n'indique que Pline ait été un homme particulièrement crédule ou superstitieux. Cependant, il fut impressionné par une histoire de fantômes qu'il avait entendue, et il était prêt à jurer de sa véracité. Il raconta l'histoire dans une lettre à son protecteur, Lucius Sura.

« Il y avait jadis à Athènes une grande et belle demeure qui avait néanmoins acquis la réputation d'être hantée. Les gens racontaient comment, au plus profond de la nuit, on entendait des bruits affreux : un cliquetis de chaînes qui se faisait de plus en plus fort jusqu'à ce qu'apparût soudain là le hideux spectre d'un vieillard qui semblait l'image même de la crasse et de la misère les plus abjectes. Sa barbe était longue et emmêlée, ses cheveux blancs ébouriffés et négligés. Ses jambes frêles étaient chargées du poids d'humiliantes entraves qu'il traînait derrière lui d'un air las en gémissant douloureusement ; ses poignets étaient prisonniers de longues chaînes cruelles, et de temps à autre il dressait les bras en l'air et secouait ses chaînes en une manière d'impuissante fureur.

Quelques rares sceptiques moqueurs qui avaient autrefois été assez hardis pour veiller toute la nuit dans la demeure avaient été terrifiés au point d'en presque perdre la raison à la vue de l'apparition ; et ce qui était pire, la maladie et même la mort s'avérèrent être la destinée de ceux qui, après le crépuscule, s'étaient aventurés entre ces murs maudits. On évita l'endroit. On placarda un avis « A louer » mais les années succédèrent aux années et la demeure tomba presque en ruine et en décrépitude. »

Ensuite, continua Pline, le philosophe Athénodore arriva en ville, à la recherche d'une maison à louer. Comme la plupart des philosophes, il était à court d'argent, et il lui fallait donc une maison qu'il pourrait louer pour pas cher. Il découvrit la vieille maison délabrée avec le placard « A louer » et s'enquit du montant du loyer. « N'étant pas peu surpris du faible chiffre, il posa d'autres questions et on lui raconta alors toute l'histoire. » Le philosophe décida de prendre la maison tout de même.

Il entrait dans les habitudes du philosophe de rester éveillé tard le soir pour écrire dans son étude et, pour son premier soir dans la maison hantée, il refusa de changer ses habitudes. En fait, il décida de travailler sur un problème particulièrement difficile afin que son esprit soit pleinement absorbé et ne lui joue pas des tours en lui faisant voir des choses qui n'étaient pas là.

« Il fut bientôt plongé dans les calculs philosophiques, mais le bruit d'une chaîne qui raclait, d'abord distant puis de plus en plus proche, éclata alors à son oreille. Athénodore, cependant, était particulièrement occupé par ses notes, et il était trop absorbé pour s'interrompre dans ses écritures jusqu'à ce que, lorsque le tintamarre se fit de plus en plus insistant, il levât la tête et vît debout devant lui le fantôme tel qu'exactement il avait été décrit. »

« L'effrayant personnage paraissait faire signe du doigt, mais le philosophe montra d'un geste qu'il était occupé et retourna à ses écrits. Les chaînes furent agitées avec colère et insistance, sur quoi Athénodore tranquillement se leva de son siège et, prenant sa lampe, indiqua au spectre d'ouvrir le chemin. »

Le fantôme guida le philosophe à travers la demeure jusque dans un jardin. Parvenu à un certain massif du jardin, le fantôme désigna celui-ci et disparut. Athénodore marqua l'endroit puis retourna à la maison et se retira pour la nuit. Il dormit à poings fermés. Le lendemain matin, il alla trouver les autorités locales et leur raconta ce qu'il avait vu. Il suggéra que l'on cherche à l'endroit où le fantôme avait disparu. Il en fut ainsi fait, et lorsque les enquêteurs commencèrent à creuser, ils exhumèrent un squelette humain à quelques dizaines de centimètres à peine de la surface. Des chaînes anciennes et rouillées adhéraient encore aux os. Les restes furent soigneusement recueillis et ensevelis comme il se devait. La demeure fut ensuite nettoyée selon divers rites et ne fut par la suite plus jamais perturbée par les fantômes ou le mauvais sort.


Source: voxspiriti.com



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

« Méditer, c’est dégager en soi de petites clairières de connaissance dans une immense jungle d’ignorance. »

Luc Élias Kawada.
Revenir en haut Aller en bas
 
La villa hantée d'Athénodore
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'athée est un sous-homme
» Une religion athée, à quoi ça sert ?
» athés,les mauvais-croyants les bons !!
» Le fauteuil hanté en 5e ou en 4e ?
» L'immoralisme intrinséque de l'athée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au-delà des Voyances :: Le Labirynthe des Mystères :: Manifestations Paranormales-
Sauter vers: