Au-delà des Voyances


Univers divinatoires, ésotériques et spirituels, capacités diverses, mondes subtils, anges, magnétisme/énergies/chakras, voyages astraux, rêves, découvertes, mystères, mythes et légendes du monde et bien d'autres univers à découvrir… 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez  | 

Le gui

MessageSujet: Le gui Sam 1 Déc - 19:37


gaiane

avatar
Messages : 8011
Date d'inscription : 10/04/2015

Modonirienne Modonirienne
Profil et Contact

http://la-porte-est-en-dedans.over-blog.com/

Le gui apporte son message de vie qui prend tout son sens au moment de jul. Car c’est le passage obligé ou l’homme doit traverser ses propres ténèbres, ses doutes, ses craintes pour retrouver la lumière et l’énergie de SOL INVICTUS.

Le gui, spécialement celui qui pousse sur le chêne, jouait un rôle important au temps des celtes. Les druides le nommait « celui qui guérit tout » et lui attribuait des vertus thérapeutiques, notamment comme contrepoison. Le gui assurait également la fertilité des femmes et protégeait les hommes contre la sorcellerie. Les druides croyaient que cette plante était semée sur le chêne par une main divine et voyaient dans l’union entre l’arbre sacré et ses rameaux toujours verts un symbole d’immortalité.

Dans la mythologie nordique, le dieu solaire Balder, divinité de la lumière et du printemps, est tuè par son propre frère HODHR à l’aide d’un rameau de gui et sa mort est associée à l’arrivée de la période sombre de l’année. Inversement c’est à l’aide d’un rameau de gui que Siegfried, le héros solaire, parvient à faire sortir de son long sommeil Brunhilde, la fiancée printanière.
L’expression « Au gui l’an neuf »résulte d’une déformation phonétique d’un terme celtique attesté dans les parlers bretons par lequel les druides qui allaient couper le gui s’exclamaient « o ghel an heu » ou eghin an eit , expression qui veut dire « que le blé germe ».

On a longtemps cru que le gui parasite l’arbre sur lequel il se développe, l’épuise et le tue. En vrai, le gui ne prend à l’arbre que des sels minéraux et de l’eau puisés par les racines de l’arbre et lui redonne en échange des substances nutritives et des anticorps.

La coutume de suspendre du gui dans les maisons en fin d’année vient du désir que nous avons au plus profond de l’hiver, de nous souvenir de notre lignée spirituelle. C’est à ce moment-là que le gui incarne vraiment la promesse que de l’obscurité la plus sombre nait toujours la lumière.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
MessageSujet: Re: Le gui Lun 3 Déc - 23:30


fleur

avatar
Messages : 3552
Date d'inscription : 20/12/2016

Lapin Blanc Loyal Lapin Blanc Loyal
Profil et Contact


de beau partage, merci a toi
MessageSujet: Re: Le gui Sam 8 Déc - 19:45


gaiane

avatar
Messages : 8011
Date d'inscription : 10/04/2015

Modonirienne Modonirienne
Profil et Contact

http://la-porte-est-en-dedans.over-blog.com/

Clindoeil


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
MessageSujet: Re: Le gui


Contenu sponsorisé


Profil et Contact



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

 :: Le Labyrinthe des Mystères :: Les Symboles

Visiter: