Au-delà des Voyances


Univers divinatoires, ésotériques et spirituels, capacités diverses, mondes subtils, anges, magnétisme/énergies/chakras, voyages astraux, rêves, découvertes, mystères, mythes et légendes du monde et bien d'autres univers à découvrir… 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez 

L'ortie

MessageSujet: L'ortie L'ortie EmptyDim 17 Fév - 19:42


gaiane

gaiane
Messages : 9017
Date d'inscription : 10/04/2015

Modonirienne Modonirienne
Profil et Contact

http://la-porte-est-en-dedans.over-blog.com/

L’ortie est connue pour son pouvoir urticant. Ses poils, aussi fragiles que du verre, se brisent et pénètrent la peau en injectant un acide et de l’histamine qui provoquent une irritation de la peau. Cette plante est de nos jours préparée comme une masse que l’on nomme purin d’ortie, ce qui sert de fertilisant et d’insecticide naturel contre pucerons et acariens. Les orties sont aussi comestibles. Les soupes d’orties sont à ce titre un bon exemple. 

L’ortie possède également des vertus médicinales. Elle est diurétique, ce qui entraîne une augmentation de la sécrétion urinaire dont l’action concerne l’hypertension artérielle et l’insuffisance cardiaque. Sous forme de cataplasmes, l’ortie est efficace contre l’arthrite et le rhumatisme. Une lotion d’ortie agit contre les problèmes d’acné. En bain de bouche, elle permet de lutter contre les aphtes et les angines. Chez la jeune mère, l’ortie favorise la stimulation de la production de lait maternel.

Au-delà de ces propriétés reconnues par la science moderne, l’ortie possède des vertus qui nous plongent dans le symbolisme de nos anciennes traditions païennes. Et ce sont bien celles-là qui nous intéressent ici. Dans les us et coutumes des anciens Germains par exemple, l’ortie était considérée comme un bon moyen pour lutter contre les mauvais esprits des forces chtoniennes. Elle permettait aussi de se protéger contre la foudre et le tonnerre. En allemand, l’ortie se nomme Brennessel («l’ortie qui brûle»), et, pour marquer ce lien avec le tonnerre, il est courant de l’appeler Donnernessel («l’ortie du tonnerre»). En Bavière, on croyait qu’à l’endroit où poussaient abondamment des orties, la foudre ne pouvait pas frapper. Pour protéger contre la foudre un foyer, il était conseillé d’entasser au grenier une bonne quantité d’orties.
Mais l’ortie ne se limite pas à la lutte contre les forces du chaos infernal ou à la protection contre le tonnerre, car elle brûle aussi tel un amour ardent. Elle fut dans ce contexte très prisée pour certains rituels liés à la passion amoureuse et au sexe. On lui prêtait même des propriétés aphrodisiaques. Une fille par exemple qui voulait s’assurer les faveurs amoureuses d’un homme, devait la veille du solstice d’été cueillir une tige d’ortie, la positionner devant ses lèvres et ses yeux en récitant une formule bien précise. Cette tige consacrée devait alors être posée sur le pas de porte de l’homme désiré, car au matin suivant, lorsque ce dernier l’enjambait, il tombait alors irrémédiablement amoureux de la fille.
Chez les Romains, l’ortie était également connue pour ses pouvoirs magiques. Dans l’antiquité, Pline expliquait déjà que si l’on mangeait de l’ortie au printemps, on était protégé contre les maladies durant toute l’année. Selon une croyance en Bavière, on disait aussi que cette même action permettait de protéger contre toute pénurie d’argent.
Toutes ces vertus symboliques de l’ortie nous conduisent dans la tradition germano-nordique vers le sens caché d’une rune, la rune Thurisaz. Cette rune est en effet connue pour être celle des Géants du chaos et du Dieu Donar/Thor qui lutte contre ces derniers. On retrouve là les divers ingrédients symboliques de l’ortie : protection contre les mauvais esprits (les Géants du chaos), combat contre ces démons (aspect guerrier du Dieu), protection contre les maladies (les forces violentes de la rune qui repoussent les mauvais esprits responsables des maladies), la maîtrise de la foudre et du tonnerre (là, le lien avec le Dieu est plus qu’évident et se passe de tout commentaire), l’aspect fertilisant lié à la fécondité (ce qui se retrouve avec le pouvoir du Dieu, lorsqu’avec le tonnerre il apporte la pluie fécondante), et enfin, l’amour physique (il suffit ici de se souvenir du mariage païen chez les Nordiques et de son rituel pendant lequel on posait un marteau de Thor sur les cuisses de la bien-aimée afin de favoriser sa fécondité). Bref, les liens entre le symbolisme de l’ortie et la rune Thurisaz sont tellement nombreux, qu’il est impossible que ce soit le fruit du hasard.
Tout ceci nous autorise à avancer une conclusion très poussée : l’ortie est bien plus qu’une simple plante qui pique… L'ortie 1f642:)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Hathuwolf Harson


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
L'ortie Empty
MessageSujet: Re: L'ortie L'ortie EmptyMer 20 Fév - 15:15


fleur

fleur
Messages : 3771
Date d'inscription : 20/12/2016

Lapin Blanc Loyal Lapin Blanc Loyal
Profil et Contact


merci je déteste sa pik lol
L'ortie Empty
MessageSujet: Re: L'ortie L'ortie EmptyMer 20 Fév - 18:38


gaiane

gaiane
Messages : 9017
Date d'inscription : 10/04/2015

Modonirienne Modonirienne
Profil et Contact

http://la-porte-est-en-dedans.over-blog.com/

lol!


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
L'ortie Empty
MessageSujet: Re: L'ortie L'ortie Empty


Contenu sponsorisé


Profil et Contact


L'ortie Empty
 Salons aux activités similaires
-
» Soupe à l'ortie
» L'ortie
» L'ortie
» les101 utilisations de l'ortie
» Dossier : L’ortie un véritable cadeau de la nature

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

 :: Le Labyrinthe des Mystères :: Les Symboles

Visiter: